Eos Index du Forum
 
 
 
Eos Index du ForumS’enregistrerConnexion

Les révolutionnaires lépharistes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Eos Index du Forum -> Dans le Campement -> La Taverne (Espace RP) -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yohake
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2014
Messages: 201
Masculin
Marque(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 18:03 (2014)    Sujet du message: Les révolutionnaires lépharistes Répondre en citant

Les Révolutionnaires Lépharistes - Anthologie



Le code des Révolutionnaires Lépharistes

Article 1
Notre objectif est de construire un nouveau paradis en Atréia. Nous nous nommons nous-mêmes les Révolutionnaires Lépharistes d'après le nom de notre dirigeant, le Seigneur Lephar.

Article 2
Nous pensons qu'Atréia est devenue une société chaotique pleine de danger et de discrimination et que cela est du à l'incompétence des Seigneurs Empyréens.

Article 3
Nous croyons que la volonté d'Aion est qu'un treizième Seigneur Empyréen, un être parfait, descende en notre monde et y crée une vie parfaite.

Article 4
Nous utilisons tous les moyens nécessaires pour mener cette révolution et répandre la parole de Lephar pour éclairer le peuple.

Article 5
Nous percevons nos actions comme un premier pas dans la création d'une nouvelle société et la tentative de devenir des humains parfaits en s'entraînant, s'éduquant et progressant continuellement.

Article 6
Nous vivons avec nos camarades qui partagent notre amour pour la grande cause de Lephar et nous rappelons toujours l'attitude noble et la tolérance magnanime des Lépharistes.

Article 7
Nous nous battrons continuellement jusqu'à ce que nous ayons créé une société dans laquelle tous sont égaux, à l'image d'Atréia avant le Cataclysme.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Juil - 18:03 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yohake
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2014
Messages: 201
Masculin
Marque(s): 0

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 18:05 (2014)    Sujet du message: Les révolutionnaires lépharistes Répondre en citant

Confession d'un Léphariste : le Seigneur Lephar et une nouvelle vie

Mon cœur s'emplit d'émotion comme je témoigne des merveilles que Léphar a fait pour mes camarades. C'est avec courage que je vais vous conter mon passé honteux. Je vais confesser mes péchés ouvertement.

Je suis né dans une riche famille de Daevas mais je n'ai pas eu une enfance heureuse. Mes parents me comparaient toujours à mon frère en apparence comme en talent. Mon frère et moi connurent l'ascension presque au même moment ce qui aggrava encore ce problème. Nous nous entrainions au Temple ensembles, les différences entre nos capacités s'agrandissaient. Les instructeurs me faisaient bien sentir à quel point j'étais lamentable.

Je me serais réjoui de les entendre parler ensembles de mon talentueux frère, si seulement ils ne parlaient pas toujours de moi dans mon dos. Quand j'obtins enfin mon diplôme au Temple, mon frère était déjà un célèbre Archon. J'achetais de meilleures armes et de plus couteux atours pour déguiser mon infériorité. C'était comme verser de l'eau dans un tonneau sans fond. Même si je travaillais plus dur que lui, je ne pouvais pas rivaliser avec mon frère.

Je passais de plus en plus de temps à la taverne pour l'oublier. Un jour, j'étais si ivre que j'attaquais une Daeva. Malheureusement pour moi, elle venait du Vanahal. Je fus donc punis, bien plus durement que je ne le méritais, je fus condamné à travailler dans la honte, dans une maison de correction.

Mes parents me trouvèrent un travail, une fois ma punition finie. Dirigeant de l'entrepôt des légions. Ma mère s'accusait elle-même et me suppliait d'accepter ce travail. Je le dis donc, je ne voulais pas la blesser, mais je me sentais plus misérable que jamais.

Et un jour, je fus si mélancolique que je décidai d'aller prier au Grand Temple. Sur le chemin, je croisai un Daeva de la bonne aventure. Il me dit : "Tu n'es pas à ta place ici. Va par le monde et trouve ton véritable chemin." En entendant cela, je sentis quelque chose s'éveiller en moi. Je fis aussitôt mes bagages et je quittai Pandémonium. Je me rendis d'abord à Ishalgen sans plan précis. Je n'y avais jamais été, mais un de mes amis proches, rencontré au Temple, y résidait.

Au début, je me sentis libre et décontracté. J'avais quitté Pandémonium où j'étais né et où j'avais vécu toute ma vie. Je vis tant de pauvres, de personnes malheureuses partout... Mais je fus rapidement dépouillé de tous les kinahs que j'avais. J'errai sans but pendant quelques temps, jusqu'à rencontrer un paysan qui accepte de m'aider. A cet instant je réalisai que les personnes pauvres comprenaient les difficultés des autres. Vous savez, les Daevas ne m'auraient pas donné un kinah. Au contraire, ils me pointaient du doigt et disaient des choses cruelles.
Mais je ne pouvais pas résider éternellement dans la demeure de ce nouvel ami. Je savais qu'il vivait difficilement en tant que paysan... Je ramassai quelques plantes de petites valeurs avec mes maigres capacités. Je laissai les herbes dans sa maison, en guise de cadeau, avant de partir.

Je me rendis dans les abysses, porté par le désespoir. Vous pouvez deviner à quel point c'était dangereux pour moi, un si faible Daeva, que d'aller dans les abysses, seul !
Pendant un moment, je vécus en rampant, dans l'inertie, afin de survivre. Quand j'y pense maintenant, je me sens un peu honteux. Mais je n'y pouvais rien ! Je n'avais pas le courage de combattre les Balaurs ou les Elyos, et surtout, ma capacité de voler n'était pas à la hauteur.
Puis, un jour, j'eus un gros problème. J'étais tellement épuisé par la faim et le manque de sommeil que je m'endormis sur la route.
Lorsque je m'éveillai je découvris que j'étais dans un piège magique, entouré de Draconutes. Je savais ma vie en péril, mais honnêtement, j'étais si fatigué de la misère de la vie que je n'avais pas la force de mener un combat. C'est alors que le Seigneur Lephar apparut. Il repoussa les Draconutes et me sauva. Si j'avais été emmené par les Draconutes, que me serait-il arrivé ? Je tremble encore à cette pensée...
Le Seigneur Lephar m'aida sans poser de questions. J'en ai encore la larme à l'œil quand je songe à sa magnanimité cette fois là. La gentillesse du Seigneur Lephar à mon égard était incomparable avec celle de ma propre famille... C'était la rencontre la plus chaleureuse de ma vie. Mais ce n'était pas tout. Chaque mot que le Seigneur Lephar prononçait me touchait profondément dans le coeur. Surtout ce rêve selon lequel tout le monde, même moi, pouvait devenir un humain parfait. C'était comme si tout ce qui avait pesé sur mon esprit depuis si longtemps s'envolait soudain et me laissait libre.

Quand j'entrai dans le centre d'entraînement des recrues Lépharistes, mes camarades m'enseignèrent tout ce que j'avais à savoir. L'entraînement était dur mais je pouvais sentir la force grandir en moi, lentement.

Ce fut ma renaissance en tant que Léphariste.

Maintenant qu'on avait confiance en moi, tout était à ma portée. Je voulais partager le bonheur que j'avais connu -qui m'avait transformé- avec les autres personnes malheureuses. Je parlai de ça au Seigneur Lephar. Il me donna aussitôt une mission. Sans douter de moi.
La mission consistait à se déguiser en pèlerin, à entrer dans la bibliothèque secrète de Pandémonium et à récupérer pour lui un livre important. Je peux vous le dire maintenant- je fus intercepté. Un ivrogne nommé Matuske me reconnut. Je parvins à échapper à cette situation difficile seulement parce qu'il était ivre mort -le pauvre, pauvre homme...
Finalement, je parvins à accomplir ma première mission. J'en éprouvais un tel bonheur qu'aucun mot ne pourrait l'exprimer. J'avais l'impression de pouvoir accomplir n'importe quelle mission pour le Seigneur Lephar.

Vous connaissez la suite de l'histoire. Je menai plusieurs opérations dont l'émeute du chantier
naval
, le vol de matériel abyssal et la disparition du Juge de l'Ombre. J'ai aussi aidé les Lépharistes qui volèrent la carte des sources mystiques d'Eltnen à s'enfuir.
J'ai utilisé plusieurs noms et accompli plusieurs exploits en Elyséa et en Asmodae comme dans les Abysses. Mais je fis tout pour ne pas oublier ce moment où le Seigneur Lephar m'avait sauvé. C'était le jour de ma renaissance, où je m'étais donné un nouveau but.

Aujourd'hui je suis heureux et satisfait, sachant que chaque mission que j'accomplis est un nouveau pas vers le rêve de perfection du Seigneur Lephar -et vers le mien-.

J'espère que cette histoire vous aura incités à nous aider pour construire une nouvelle Atréia. La perfection est notre destin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2018)    Sujet du message: Les révolutionnaires lépharistes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Eos Index du Forum -> Dans le Campement -> La Taverne (Espace RP) -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com